Comprendre ce qu’est le coeur du leader

Pourquoi dit-on qu’il est si important de mettre du cœur à l’ouvrage, du cœur dans son travail ?

Certains pourraient dire que le monde moderne du travail est précisément un monde dénué de cœur, où seul importe le rendement. Où est le coeur du leader ? Quand je discutais avec des dirigeants il y a quelques années, je sentais qu’il était difficile de parler de cœur car cela signifiait pour eux avoir des états d’âme, ce qui était perçu comme un signe de faiblesse.

Désormais, une nouvelle génération de leaders est apparue, appartenant à la génération X, voire Y. Ceux-ci ont conscience que c’est la qualité de service, la bienveillance envers les clients qui fera la différence. De fait, la nouvelle génération est très attachée aux qualités de cœur.

C’est une façon pour eux de renouer avec la force de ces deux champs de valeurs que sont ceux du cœur et ceux du travail et de d’inviter au leadership du coeur.

Le cœur influence notre pensée

Le cœur est un organe vital, nous le savons tous ; mais saviez-vous qu’il pompe notre sang à travers un réseau de plus de 100,000 kilomètres d’artères, de veines et de vaisseaux ? Quel travailleur n’est-ce-pas ? Il apporte continuellement des substances nutritives ainsi que de l’oxygène à toutes nos cellules pour nous permettre de vivre.

Mais le cœur n’est pas qu’une simple pompe, c’est un deuxième cerveau. Et ce n’est pas une vue de l’esprit, le cœur est réellement un deuxième cerveau, comprenant en tout 40,000 neurones spécifiques, comme l’a récemment prouvé l’Institut HeartMath.

Il dispose d’un système complexe de neurotransmetteurs qui lui permet d’envoyer des signaux propres.

On s’est même rendu compte que le cœur envoyait davantage d’informations au cerveau qu’il n’en recevait ! Il est en effet l’unique organe du corps humain qui peut inhiber ou activer des parties de notre cerveau en fonction des circonstances.

Cela signifie-t-il que le cœur peut influencer notre manière de penser ? Il peut influer sur notre perception de la réalité, et de ce fait sur nos réactions.

Le coeur du leader l'amène à prendre de la hauteur

 

L’impact d’un cœur ouvert et d’un cœur fermé

Un cœur fermé signifie une absence de lucidité quant à l’impact que nos actions ont sur les autres. Dans cette état, on met de la distance dans les communications, on ignore facilement les problèmes des autres.

A l’inverse, un cœur ouvert renvoie à une capacité d’empathie, une meilleure compréhension des difficultés (ou des joies) des autres. Un cœur ouvert est plus communicant, plus enthousiaste et génère une meilleure présence. Il génère davantage de courage, de ténacité.

Comme disait le bien-nommé Jacques Cœur : « A cœur vaillant, rien d’impossible » !

J’ai appelé c’est deux attitudes le leader de la peur ou le leader du cœur.

Le leader de la peur est celui qui se protège, qui se contracte pour ne pas se laisser toucher par ce qu’il peut ressentir. Il chercher à éviter de faire face à une situation qui l’invite peut être s’ouvrir à une nouvelle réalité, à un présent qu’il ne veut pas affronter.

Le coeur du leader s’inscrit dans une dynamique de DON.

D comme disponibilité. En montrant une qualité d’attention, et de présence le leader du cœur montre qu’il est là, qu’il sait se rendre disponible.

O comme oser l’inconnu et rester ouvert. Il s’agit d’oser aller dans des situations inconfortables, tout en gardant son ouverture. C’est le courage du cœur. C’est oser dire ce que l’on ressent honnêtement, oser se laisser toucher par l’autre sans se défendre, oser laisser une porte ouverte à d’autre possibilité.

N comme Nouveauté. Car oser l’inconnu, c’est arrêter de juger sans cesse, et entrer dans un esprit qui s’ouvre à la nouveauté. Il y a là une curiosité, une fraicheur de l’esprit qui permet d’accomplir de grandes choses.

Découvrez-en davantage sur le coeur de leader grâce au processus V.O.I.R.

2018-05-27T19:06:54+00:00 27 mai 2018|Coeur de leader|0 commentaire

Laisser un commentaire