Leader du coeur dans l’incertitude

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. »
Antoine de Saint-Exupéry

Le monde V.U.C.A

Face à l’incertitude du quotidien, les leaders les plus performants sont ceux qui savent lâcher prise et démontrer des qualités de réceptivité et d’authenticité.

Depuis plusieurs années, on entend parler de l’acronyme V.U.C.A, une description du monde mise au point par l’armée américaine pour faire face à l’imprévu, aux turbulences et au chaos des champs d’opération. Les quatre lettres signifient : Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity, c’est-à-dire en français : Volatilité, Incertitude, Complexité et Ambiguïté.

Pour un leader, la volatilité concerne les marchés qui fluctuent, les clients qui changent ou encore certains modèles économiques bouleversés par Internet ou la concurrence globalisée. Les risques sont aléatoires et peu prévisibles pour des périodes indéterminées

L’incertitude rend par définition les choses difficiles à prévoir. Malgré beaucoup de données analysées, les causes d’un problème sont toujours obscures ou changeantes.

Ces problèmes sont aussi plus complexes car ils intègrent un nombre de paramètres et de facteurs d’influence plus importants que par le passé.

L’ambiguïté, enfin, est toujours présente et invite le leader à nager en eau trouble. Les informations sont incomplètes donc analyses floues. Il n’y a ni référent ni précédent. Le leader est alors invité à sortir du cadre… mais sans déranger le cadre. Comment faire ?

Avoir du cœur pour appréhender le chaos

Pour un leader face à un monde V.U.C.A, il est important de ne pas se voiler la face et d’avancer avec le cœur et non la peur.
Le cœur est en effet une ressource qui permet au leader de mieux écouter et d’appréhender les situations avec davantage de lucidité.

Ainsi, il pense ses actions dans un esprit de contribution et de service. Il libère les énergies créatives de ses équipes en dégageant cette sérénité et cet enthousiasme du cœur qui met les gens en confiance pour oser être eux-mêmes.

La lucidité est  affaire de cœur. Nous ne parlons pas d’affect ou d’émotion mais d’une qualité de réceptivité  et d’ ouverture dans laquelle la qualité d’attention est capable d’accueillir autant le noir que le blanc.
C’est pour cela que la langue française regorge d’expressions en rapport avec le cœur :
« en avoir le cœur net »« avoir le courage du cœur »« y mettre tout son cœur », etc.

Le défi des leaders aujourd’hui, c’est d’intégrer la variable de l’incertitude et d’être à l’aise avec elle.

Comment demeurer en équilibre et faire face à un monde V.U.C.A. avec lucidité et sérénité ?

En investissant sur soi, à l’image d’un sportif qui participe à une compétition de haut niveau. Pour se préparer, le leader doit non seulement travailler son corps mais aussi développer des qualités d’agilité mentale, de cœur et d’engagement.

Rare sont les personnes qui se sentent à l’aise face à l’incertitude, au flou.
Le premier réflexe qui est celui de beaucoup de leaders, est de vouloir mettre du contrôle et sortir les vieilles recettes pour faire face. Pourtant, le bon réflexe est inverse : il faut savoir lâcher prise !

Faire face à l’incertitude c’est s’ouvrir à sa sensibilité, accepter sa vulnérabilité, prendre du recul sur ses propres convictions, libérer sa créativité, accepter le feed-back des autres et le solliciter pour éviter les points aveugles.

C’est dans la manière de vivre dans l’instant présent que se trouve notre point d’équilibre face à l’incertitude. Il y a plus d’inconnu que de connu dans la vie. Accepter d’évoluer dans l’inconnu, c’est avoir  pris conscience de l’intelligence du vivant qui est en nous et qui nous guide plus facilement avec un coeur ouvert et bienveillant.

Samy kallel

2017-01-11T21:37:51+00:00 26 septembre 2016|Coeur de leader|1 commentaire

Un commentaire

  1. CLAUDE MAIKA DEGRESE 27 novembre 2018 à 18 h 00 min ␣- Répondre

    Avoir du cœur pour appréhender le chaos

    Une phrase qui trouve toute son actualité!

Laisser un commentaire